La médecine alternative de plus en plus reconnue académiquement

Bien-être

De nos jours, les gens veulent des résultats rapides. Ceci est particulièrement évident lorsqu’il s’agit de problèmes de . Cette impatience a alimenté une impressionnante croissance dans l’industrie pharmaceutique, avec un grand nombre de traitements qui offrent des résultats instantanés. Cependant, comme n’importe quel médecin pourra le confirmer, la plupart de ces médicaments ont des effets secondaires qui pourraient être nocifs à long terme. C’est là qu’intervient la médecine alternative et notamment la naturopathie.

La naturopathie : une médecine alternative reconnue !

Qui n’a pas bu un thé à la camomille pour les maux d’estomac, un thé à la pour combattre l’insomnie et soulager le stress et l’anxiété, et d’innombrables exemples que nous pourrions citer sur ce que la médecine naturelle fait pour nous chaque jour. La naturopathie utilise des méthodes simples et non invasives qui soulagent la douleur et traitent la maladie. Ces techniques existent depuis bien longtemps et se sont avérées efficaces.

Cette forme de médecine alternative ne présente aucun des risques associés à la médecine allopathique et gagne progressivement en popularité auprès du public. Les ressources de la naturopathie, lorsque la santé est altérée pour une raison ou une autre, sont basées sur la recherche et le traitement de sa cause, et non seulement sur l’apaisement ou la suppression des symptômes.

Le traitement naturopathie, adapté à l’individu et tenant compte de toutes ses particularités physiques, émotionnelles, biochimiques et sociales, est destiné à compléter les soins orthodoxes et à offrir une amélioration dans les cas graves. De cette façon, le traitement est considéré comme particulièrement efficace dans les cas de maladies dégénératives, d’ulcères et autres gonflements, et pour accélérer la guérison des rhumes, grippes, diarrhées et éruptions cutanées.

Mais qu’appelle-t-on médecine alternative ?

Considérées avec suspicion depuis longtemps par la médecine traditionnelle, les thérapies dites alternatives ont gagné du terrain dans le monde médical et la confiance de nombreuses personnes, qui y voient une possibilité valable et réelle de résoudre leurs problèmes de santé. En général, la médecine alternative peut être définie comme un ensemble diversifié de systèmes, de pratiques et de produits et de soins de santé qui ne font pas partie de la médecine conventionnelle, mais qui sont utilisés en remplacement des traitements médicaux traditionnels.

Thérapies biologiques : il s’agit des pratiques et produits basés sur la biologie naturelle, utilisant des substances telles que les herbes, les aliments et les vitamines, comme les suppléments alimentaires, les plantes médicinales et autres thérapies “naturelles”. L’acupuncture fait également partie de cette catégorie.

Thérapies corporelles : basées sur la manipulation et le mouvement du corps. Par exemple, les chiropraticiens se concentrent sur la relation entre la structure (principalement la colonne vertébrale), la fonction et comment cette relation affecte la préservation et la restauration de la santé. La chiropratique, l’ostéopathie et le massage sont des exemples de ces thérapies.

Thérapies énergétiques : certains croient que les forces externes (énergies) provenant d’objets ou d’autres sources peuvent affecter directement la santé d’une personne. On peut citer le Chi gong, Reiki, toucher thérapeutique et les champs électromagnétiques entre autres.