Ce que vous devez savoir sur le coronavirus

Santé

Fin décembre 2019, plusieurs cas de pneumonie à Wuhan ont été signalés à l’Organisation mondiale de la santé, une ville située dans la province chinoise du Hubei. Il s’est avéré être un virus différent de ceux actuellement connus et dont on ne savait pas comment il pouvait affecter les gens. Le 7 janvier, les autorités chinoises ont confirmé avoir identifié un nouveau coronavirus (Covid-19), qui cause des maladies telles que le SRAS.

Comment réduire le risque ?

Puisqu’il n’existe pas encore de vaccin contre le coronavirus, les chercheurs travaillent à en développer un. Compte tenu de l’alerte globale qui a été engendrée, nous vous présentons les mesures préventives que vous devez prendre en compte. Faites donc très attention.

  • Évitez d’avoir un contact rapproché avec des personnes présentant des signes d’infections respiratoires ;
  • Lavez-vous les mains de façon fréquente, notamment après tout contact avec des personnes malades ;
  • Utilisez également un bon désinfectant pour les mains à base d’alcool (gel hydroalcoolique) ;
  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche avec les mains sans vous laver ;
  • Nettoyez et désinfectez les surfaces et les objets fréquemment touchés ;
  • Évitez tout contact non protégé avec des animaux d’élevage ou sauvages.

De plus, les personnes atteintes d’infections respiratoires doivent garder leurs distances avec les autres personnes, se couvrir la bouche en toussant et éternuer avec des mouchoirs jetables.

Est-il nécessaire de porter un masque de protection ?

Les symptômes du Covis-19 sont généralement légers, en particulier chez les enfants et les jeunes adultes. Cependant, ils peuvent également être graves et nécessiter une hospitalisation et des soins intensifs. Par conséquent, il est tout à fait normal de s’inquiéter des effets que l’épidémie de Covis-19 peut avoir sur nous et nos proches.

Si vous ne présentez pas de symptômes respiratoires caractéristiques de Covis-19 ou si vous ne prenez pas soin d’une personne qui peut avoir contracté cette maladie, il n’est pas nécessaire de porter un masque de protection. N’oubliez pas que les masques jetables ne peuvent être utilisés qu’une seule fois et que si vous n’êtes pas malade ou si vous ne prenez pas soin de quelqu’un qui l’est, vous gaspillez un masque.

Le stock mondial de masques de protection est en baisse, et l’OMS demande instamment qu’ils soient utilisés de manière raisonnable. L’OMS recommande l’utilisation rationnelle des masques de protection pour éviter le gaspillage inutile.