Pilier de la gestion du temps : la concentration

Bien-être

Un des piliers de la gestion du temps c’est notre capacité à nous concentrer. Ceux qui maîtrisent cette capacité à se focaliser à 100%, le temps qu’ils veulent, sur une chose à la fois ont un avantage énorme en termes d’efficacité.

La concentration vs. le multitâche

Alors déjà, clarifions les choses : le multitâche c’est faire 2 choses ou plus à la fois, ou passer et repasser rapidement d’une tâche à l’autre.

Vous avez peut-être déjà entendu cette idée et c’est tant mieux car c’est important : faire plusieurs choses à la fois (faire du multitâche) est contre-productif. D’ailleurs le multitâche n’est souvent qu’une illusion, ce qu’on fait réellement, c’est passer d’une tâche à l’autre très rapidement. Et en réalité, on est donc jamais en train de faire 2 choses à la fois (en ce qui concerne notre esprit conscient, puisqu’il ne peut traiter qu’un nombre limité d’informations à la fois : entre 4 et 7).

Tout ce que le multitâche fait, c’est nous donner l’impression de faire plein de choses et donc l’impression d’être efficace. Mais ce n’est qu’une impression. Être occupé ou dans l’action ne signifie pas être efficace. Toutes les études sur le sujet montrent que le multitâche n’est pas une façon efficace de travailler, au contraire.

Et si vous pensez ne pas être concerné car vous pensez être bon pour faire plusieurs choses à la fois, je dis attention : une étude récente d’une université de l’Utah (aux USA) montre que les moins bons en multitâche sont en fait ceux qui « multitâchent » le plus ! Je cite l’article en question :

« Les gens qui « multitâchent » le plus souvent ont l’illusion qu’ils sont meilleurs en multitâche que la moyenne, alors qu’en fait, ils ne le sont pas et sont souvent moins bons »

Voilà qui remet une nouvelle fois, les points sur les « i ».

Alors il y a certainement quelques vraies exceptions, cependant cette étude montre qu’il faut se méfier de nos propres impressions. Il faut pouvoir mesurer et comparer ses résultats pour vraiment être certain de ses capacités en terme de multitâche. Je doute que beaucoup de personnes fassent cet effort de réellement vérifier qu’ils sont meilleurs en multitâche qu’en prenant les tâches une par une et en les terminant avant de passer à la suivante… (et toutes les études encore une fois montrent le contraire)

Alors pourquoi est-on moins efficace lorsque l’on fait plusieurs choses à la fois ?

L’article précise que ceux qui multitâchent moins sont sans doute plus efficace car ils sont davantage capables de se concentrer complètement sur la chose qu’ils sont en train de faire.

Se concentrer

J’arrive ici donc sur le pilier : la concentration.

La concentration c’est cette faculté de porter volontairement son attention sur un sujet particulier, d’utiliser son focus sur une chose donnée. Et vous l’avez sans doute constaté, se concentrer pour une période donnée sur une seule tâche est de plus en plus difficile dans cette société d’hyper-communication. Il y a toujours un téléphone qui sonne, un courriel qui arrive, une personne qui vient nous interrompre, un écran allumé qui attire notre regard, et tout cela nous pousse constamment vers cette attitude multitâche.

Et parce que c’est difficile de se concentrer, ceux qui développent cette qualité ont un avantage considérable.

Une étude conduite par l’Institute of Psychiatry à l’Université de Londres montre que les travailleurs distraits par les emails et les coups de téléphone souffre d’une baisse de QI supérieure à celle que l’on trouve chez les fumeurs de marijuana !

Une autre étude, de l’Université de Californie, a montré que lorsque l’on travaille sur une tâche qui demande un certain niveau de concentration, si l’on est interrompu dans cette tâche par un coup de téléphone ou une interruption similaire, il nous faut ensuite 25 minutes (!!) pour retrouver le même niveau de concentration et donc d’efficacité.

Vous l’avez compris, les interruptions sont le fléau de la concentration.

Savoir aussi se concentrer sur sa vie

Pour être concentré sur les tâches à réaliser, il faut aussi être clair dans sa tête, ne pas avoir l’esprit perturbé par les troubles de la vie. Certains vont choisir la méditation, certains vont choisir de voir un psychologue, et d’autres vont voir un coach de vie. Parmi eux, il y la spécialité du coaching divorce qui vous permet de faire un point sur votre vie et qui vous aide à prendre des décisions, pour pouvoir piloter votre vie.