L’essentiel à savoir sur la hernie discale

Santé

Une douleur dans le dos, c’est souvent un problème anodin qui peut disparaître sans aucun traitement spécifique. Mais il se peut aussi que ce soit le signe d’un trouble plus important comme la hernie discale. Ses victimes sont en moyenne âgées de 35 ans à 55 ans. De quoi s’agit-il ? Quels sont les symptômes et comment traiter la hernie discale ?

La hernie discale, c’est quoi ?

Il s’agit d’une maladie qui concerne la colonne vertébrale. Pour être plus précis, elle se traduit par la formation d’une saillie sur une section d’un disque intervertébral. Notons que ce dernier est composé d’une partie spongieuse et d’une partie cartilagineuse. Il assure le rôle d’amortisseur entre les vertèbres. En effet, les disques intervertébraux permettent à la colonne vertébrale d’être souple.

La hernie discale est à l’origine des douleurs dorsales. Elle peut se manifester à n’importe quelle partie de la colonne vertébrale. Mais en général, elle concerne les disques situés au niveau du bas du dos. La hernie discale touche généralement les hommes qui utilisent plus de force physique.

Les causes de la hernie discale

La hernie discale est souvent liée à un surmenage physique ou au fait de soulever une charge lourde fréquemment. La grossesse et le surpoids favorisent aussi sa formation. Mais il se peut aussi que ce soit un problème d’ordre génétique. C’est le cas lorsque la hernie discale atteint les sujets plus jeunes, âgés de 20 ans ou moins. Évidemment, une mauvaise posture peut également provoquer ce problème.

Les symptômes de la hernie discale

Les symptômes de la hernie discale varient d’un individu à l’autre. La maladie peut être asymptomatique, mais peut également provoquer des douleurs aiguës au niveau du bas du dos. Chez les adultes, la hernie discale se manifeste généralement par la lombalgie. Chez les enfants, elle se présente par une raideur en flexion, puis une douleur lombaire et enfin une sciatique.

La douleur s’intensifie quand les muscles du dos sont trop sollicités. C’est le cas quand la victime éternue, tousse ou adopte une position assise ou debout trop longtemps. Parfois, la douleur se diffuse à l’arrière d’une jambe, aux épaules ou bien aux bras. Il est aussi possible de ressentir une sensation de faiblesse ou des fourmillements dans le bras. Lorsque le problème touche la moelle épinière, le risque de paralysie existe.

Les traitements de la hernie discale

Il y a plusieurs façons de traiter une hernie discale et cela dépend des symptômes. Lorsqu’ils sont peu sévères, les médecins proposent des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des myorelaxants ou des antalgiques pour soulager la douleur. En revanche, quand celle-ci s’intensifie et persiste, il faut procéder à une infiltration locale de corticoïdes.

Dans certains cas, les médecins proposent la chimio nucléo lyse. C’est un traitement efficace qui consiste à détruire le noyau disque intervertébral. Enfin, si la hernie discale provoque une paralysie des membres, une opération chirurgicale d’urgence est programmée.

Qu’en est-il des préventions de la hernie discale ?

Pour prévenir l’apparition de la hernie discale, il faut vraiment prendre soin de vos dos. La pratique de sports intenses est déconseillée. Il faut aussi lutter contre le surpoids en adoptant une bonne hygiène de vie. Enfin, il est fortement conseillé de corriger les mauvaises postures en utilisant un correcteur de posture ou redresseur de dos.